vendredi 27 octobre 2017

Lève-toi et marche

Quand la vague se présente
Qu'elle gonfle en toi
N'accroche aucun nom
Aucun visage.

S'il s'en présente un
Laisse passer, et le visage
Et le nom aussi
Alors le ciel vacuité.


Va, va, ne te retourne pas 
Je suis là.





2 commentaires:

Merci de vos commentaires