samedi 31 mars 2018

Ils ont vu...


Ils ont vu qu’il fallait rompre et non pas s’accorder
Ils ont vu que le mystère resterait entier
Ils ont vu, dieu et diable, s’effacer des cieux obscurs.

Ils ont vu...
 Que seuls, il leur faudrait marcher
Sans jamais se retourner
Ils ont vu, un monde finir en eux…

Les plus vaillants marchaient devant
Leurs rires tonitruants
Derrière, les visages emprunts de sérieux
En leur oreille encore la rumeur
Aucun pour s’attarder, se pencher, retenir
Le temps n’était plus aux regrets
Ensemble, ils avançaient.

Ils passaient et personne ne les voyait
Les temps n’étaient plus aux révélations
Suspension dans le vide. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires